Des p’tites croix, des p’tites croix, toujours des p’tites croix…

Et pendant ces vacances, elle a rien fait la Ro?

Ben si, elle s’est amusée, je ne parle pas du foutu cahier de progrès qui a eu bien du mal à progresser, ni des progressions improgressables… ça c’est du lourd et on va rester dans le frivole! La Ro elle n’aime pas bien l’hiver et elle attend le printemps avec impatience, du coup pour patienter elle a compté fleurette avec son aiguille.IMG_6157Perce neige direz vous… à mon avis ça ressemble plus à ce qui pousse par ici et que la neige n’effraie pas, les nivéoles.perce neigeici on ne voit pas la forme de la fleur mais mieux ci -dessous.IMG_6120C’est vrai que c’est courageux comme fleur et ici c’est une espèce endémique contrairement aux perce neige qui eux sont plus au sud. (la photo n’est pas de moi mais comme je n’ai pas de « vrai » perce neige sous la main je voulais que vous voyiez la différence…. si Bob était là elle se moquerait en disant « eh bien voilà un magnifique spécimen de fleurus jardinus glacius!!! » c’est vrai que la botanique fait partie de mes premières amours et que je latinise facilement!!! mea culpa!)perce-neige-philfoto10Et ensuite je ne me suis pas arrêté en si bon chemin…IMG_6160Bellis perennis alias la petite pâquerette de nos jardins. Ces deux modèles sont d’une créatrice allemande dont je ne sais pas le nom mais vous pouvez voir ici. Je ne sais pas encore comment je vais monter ces broderies mais ça viendra.

Et après je me suis attaquée à une création de chez nous.IMG_6156qui vient d’une revue « point de croix magazine » de l’année dernière. Là c’est carrément printanier.

Et je me dis que je vais peut être fabriquer une grille moi même vu que je ne trouve pas ce que je cherche après tout le plus dur c’est de trouver le papier avec les petits carreaux et comme je n’aime pas le millimétré qui a toujours des couleurs pas possibles… mais bon ça c’est une autre histoire!

Publicités

Bob scarf, le retour

neige et givreJanvier, février cette année ça aura été, de la neige, puis du givre, ça fond et on recommence. C’est joli, mais les routes ne sont pas chouettes, un jour la boulangère avait mis des chaussettes par dessus ses chaussures pour tenir debout… et dire que la météo suisse nous annonce pour la semaine prochaine, neige, neige et reneige… youpi rien de tel pour mettre en forme!

Mais bon tel n’est pas mon propos, durant ces joyeux jours j’ai tout de même avancé dans le cadeau de Noël de fille numéro 3 Docteur Bob!IMG_6145Une fois assemblées toutes les fleurs, fils m’a dit: » c’est normal qu’il y ait autant de trous, une écharpe c’est pas sensé tenir chaud? » Et là de lui répondre « oui tu as raison c’est vrai qu’il y a beaucoup de trous… » Et moi de vérifier sur le site de Atty et là horreur j’avais assemblé à mon idée dans plus réfléchir, machinalement quoi, d’où tous ces trous… Après un moment de réflexion et deux essais pour les reboucher, j’ai proposé à Dr Bob une version triangulaire et une autre hexagonale de « bouchage de trous!!! » elle a préféré les triangles.IMG_6143

Voilà j’en suis là de mes pérégrinations et je pense que je vais opter pour une petite dentelle qui fait tout le tour, mais ces temps derniers j’avoue que le crochet était trop lourd, tellement mon combat contre la machine m’épuise… mais ça c’est une autre histoire…IMG_6144et si tout va bien elle aura son cadeau pour le… printemps!!!

Petits petons au chaud…

C’est vrai que janvier, et début février je n’ai pas été très opérationnelle, mais bon j’ai tout de même réussi à terminer une paire de slippers trouvés en… j’allais dire Russie mais j’avoue que la géo et moi ça fait deux et depuis l’ex URSS j’y perds mon latin…. et comme je ne parle pas la langue…

« Тапочки без швов. ОЧЕНЬ УДОБНЫЕ ТАПОЧКИ! ЛЕГКО И БЫСТРО ВЯЖУТСЯ! » j’ai traduit ça par chaussons russes, je fais des progrès tout de même maintenant je reconnais le mot « photo » et « supermarché » en cyrillique et je ne suis pas peu fière d’avoir appris du vocabulaire à mon grand âge… quoiqu’il en soit je suis fière de vous présenter ma production!IMG_5812Le plus ardu ça a été les explications…. en cyrillique évidemment Bon c’est sûr je reconnais les chiffres, mais ça fait un peu mince! Heureusement je lis très bien les photos.IMG_5814J’ai fait une petite transformation, le pompon est devenu une fleur.

Et je les ai aussitôt adoptés car je suis une « va nu pied » professionnelle, dés que je peux je suis pieds nus et en hiver je tolère des chaussettes lâches ou bien des chaussons c’est tout. IMG_5815

Contes de fée

Cette année, je suis partie dans les contes classiques pour commencer dignement la nouvelle année et agrémenter la troisième période.

Tout a commencé avec la galette des rois et le sympathique album de Orianne Lallemand qui s’intitule j’aime la galette et qui est basé sur la comptine du même nom. Mes élèves ont adoré et ça m’a aussi permis de m’apercevoir que les sept nains de blanche neige étaient assimilés à des lutins du père Noël, que le petit chaperon Rouge eh bien c’était juste là petite fille. Les trois ours en revanche ils connaissaient du tonnerre (mais ils ont bossé dessus l’année dernière avec Anaïs) donc tout n’était pas perdu.

On a fabriqué une couronne la semaine de la reprise car pas de galette sans couronne. Je me suis inspirée d’un modèle trouvé en Corse chez des collègues et j’ai mis ça à ma sauce.couronne 3J’aimais bien le frisouilli du bord je trouvais que ça mettait un peu de volume. On a donc peint des bandes à l’acrylique jaune, puis confectionné du papier « couleur princesse » à la règle c’est un savant mélange de jaune, rose, blanc, peinture à paillette, le top du top pour les filles!!!! et c’est tellement simple à faire… des gros pâtés sur le feuille de façon irrégulière on prend une règle, un carton, enfin ce qu’on a sous la main du moment que ça a un bord droit et on tire la peinture avec, on laisse sécher et c’est prêt.

Ensuite travail de découpe de la bande et des formes par les assistantes puis collage par les enfants.couronne

Dernière étape le frisouilli, on enroule la bande droite sur un petit crayon.couronne 2Ils se sont bien appliqués mais Marcel lui a grogné tout le long!!! Du coup j’ai une magnifique photo du roi bougon premier!

Ensuite on a poursuivi sur le même sujet avec la lecture du  tout petit Roi puis de la très grande princesse sur lesquels on a travaillé mais ça fera l’objet d’une autre publication. Dans le même temps on a vu Blanche neige j’ai eu bien du mal de trouver un album potable à l’école… Cendrillon, puis Peau d’âne (Pour ma part j’ai relu les contes de Grimm dans le même temps et j’ai découvert que le conte original s’appelait peau de mille bête,  que Blanche neige était, passez moi l’expression, un peu simplette et qu’heureusement la fin de Cendrillon a été adoucie!)

On a regardé le film de Jacques Demy avec Catherine Deneuve et Jean Marais et ça les a passionné. Il faut dire qu’il est haut en couleur.IMG_5984Et on a fait la robe couleur de soleil, avec les moyens du bord.

Ensuite je leur ai lu au plus fort de l’épidémie de gastro (quand ma collègue était mourante et que j’avais les rescapés de toute la maternelle) les aventures du chevalier Cœur d’Or. Et là… révélation chez les garçons, ils voulaient tous être chevaliers!!!

Le déguisement de carnaval était donc tout tracé. Et je vais commencer par ces messieurs. On a passé un peu de temps sur comment était le chevalier ce qui composait son équipement, ce qu’était un blason, à quoi ça servait… Mais je vous gave peut être??? Donc droit au but et pas d’histoire.

Le bouclier c’est simple du moment que vous savez manier le cutter!

IMG_5974

Les garçons se sont vraiment appliqués pour la peinture, je ne les avais jamais vu aussi calmes, en revanche on a eu moins de chance avec les bandelettes c’est plus ou moins droit mais rien de mieux pour cacher les raccords de peinture. J’ai eu beaucoup de lions car quand ils ont su que le lion était l’emblème de la Franche Comté ils n’étaient pas peu fiers.

J’ai cherché sur le net des modèles de casque, un a retenu mon attention à Phoenix comme quoi la chevalerie fait aussi rêver le nouveau monde. J’aimais bien le devant avec la protection du nez et les yeux dégagés car plus les enfants sont jeunes et plus ils ont du mal à porter des masques. c’est pourquoi tous les ans j’essaie de privilégier la forme chapeau.

Je voulais que ça soit simple, donc j’ai bricolé un patron en 3 pièces la première est une bande de 50/60 cm par 17 cm en forme de râteau les dents font 3 cm de large, et chaque dent est perforée. On assemble avec une attache parisienne et on agrafe à la taille de l’enfant. Deuxième bande découpe en forme de cœur au milieu et une dernière petite pièce losangique pour le nez.IMG_6081

Une bande de carton pour cacher les agrafes et le tour est joué, la maman de Martin c’est amusée elle aussi avec le lion Peugeot!!!IMG_6058Je suis heureuse de vous présenter la troupe de défenseurs de la maternelle!

…à ces Damoiselles maintenant! Princesses évidemment et le port du hennin obligatoire cela va sans dire si on est une princesse qui se respecte.

J’ai fait un référendum pour la couleur et on a eu l’équipe des bleues (la reine des neiges fait recette) et des roses plus girly.

IMG_5967Les étapes… innombrables à mon goût avec les » je suis malade » je suis guérie » je suis à nouveau malade »… du coup j’y ai un peu perdu mon latin et j’ai l’impression d’y avoir passé 6 mois!

  1.  fond à l’acrylique rose ou bleu…
  2. on colle des gommettes et des formes de fleurs découpées à l’emporte pièce.
  3. on fait des étoiles en paillettes avec une goutte de colle et un cure dent.
  4. On colle un frisouilli de crépon en bas du chapeau et une fleur en crépon aussi. Pour ce faire les petits doigts doivent apprendre à gratter et à froncer pour mettre en paquets. C’est plus ou moins réussi selon les petites filles.
  5. on assemble.IMG_5972Croyez le ou pas mais c’est le chapeau qui fait la princesse! à peine enfilé elles se sont toutes mises à danser et les garçons se sont volontiers prêté au jeu!!!danse… et personne n’a perdu sa pantoufle… sauf Théo … mais lui c’est chronique!!!

Quoi de neuf dans le brouillard???

Eh bien comme d’hab, ça a été dur de travailler à plein temps au mois de janvier et de sauvegarder un tantinet d’énergie pour faire autre chose que survivre.IMG_5929

Ma classe était transformée en sanatorium et c’était difficile d’en placer une entre deux aboiements. Nous avons aussi essuyé deux vagues de gastro assez coriaces qui ont littéralement fauché le personnel. Pour ma part mon système immunitaire doit être au top car j’ai été légèrement incommodée mais sans plus. Et pourtant on s’est fait éternuer dessus plus d’une fois!

En revanche si je résiste bien aux microbes j’ai plus de mal avec la météo et l’humidité et les chutes de neige m’ont valu quelques crises d’arthrose dont je me serais bien passée. Mais voilà que voulez vous je vieillis cette fois-ci c’est officiel j’ai eu 50 ans en janvier. C’est un peu dur à avaler car pour fêter ça dignement l’assurance maladie m’a envoyé dans la semaine qui a suivi un joli présent….IMG_6088Rien de tel pour vous remonter le moral!!! et comme un bonheur n’arrive jamais seul, j’ai eu aussi un appel du pneumologue qui me suit pour m’annoncer que j’avais brillamment réussi mon test au labo du sommeil et que pour augmenter mon confort nocturne j’aurais en cadeau une super machine à sommeil, si, si!!!

Du coup ça m’a tellement contrarié que je n’en ai rien dormi de la nuit… à 4h00 du mat j’étais toujours réveillée comme en plein jour et j’avais mes 29 loulous à 8h30 et là ça craint!

Quoiqu’il en soit un dur combat s’est engagé entre moi et la machine car évidemment on ne m’a pas laissé le temps de refroidir le technicien est arrivé avec la merveille de technologie dans les 48h00 et j’ai pu commencer à m’entraîner et là c’est bienvenue à zombie land!!!

Nuits de mauvais sommeil et loulous malades et pleurnichards je vous laisse imaginer le cocktail… il y a eu un mercredi matin où j’ai cru que j’en passerais un ou deux par la fenêtre (on est au rez de chaussée) tellement mes nerfs grésillaient. Heureusement la cinquantaine apporte un peu de zénitude et de recul (enfin un point positif)! Pour l’instant c’est toujours la galère, le technicien doit repasser avec un humidificateur/réchauffeur d’air car une fois sur deux je me réveille en plein blizzard avec le nez gelé en train de rêver que je suis sur la banquise avec le capitaine Charcot  à la chasse au phoque!IMG_5804Bref les débuts sont difficiles, mais bon je vais garder le cap car j’ai mis presque un mois à m’habituer aux verres progressifs, je me dis que là aussi je vais en venir à bout il suffit d’être un peu patiente.