Pommes, pommes, pomme, pommes!!!

Cette année nos pommiers ont bien travaillé et par là dessus un vent à décorner les bœufs, bref nous voilà avec plein de pommes par terre, c’est l’occasion de faire travailler les petits doigts agiles et c’est parti pour une bonne compote et cette année ils sont doués car personne ne s’est épluché les doigts!

La maîkresse comme d’hab elle a une idée derrière la tête avec ses pommes… ben oui elle fait rarement les choses sans arrière pensée. La voilà qui arrive avec une brassée de papier crépon, des ciseaux et qui nous fait des petits carrés! Et maintenant qu’on a le ventre plein on va faire une pomme en crépon, immangeable celle là mais tout à fait regardable!pomme élianpomme martin

là encore ça représente pas mal de séances de travail!

Comment on fait?

Premièrement on dessine une pomme sur une feuille banale, voir un brouillon, ensuite on la glisse dans une pochette plastique. On recouvre une portion de la pomme de colle blanche c’est pas compliqué il faut que ça soit blanc, et ensuite les petits doigts chiffonnent, roulent en boulette le crépon puis pose sur la colle. le secret: pas de trous, bien serrer, appuyer de temps en temps pour que ça adhère et ensuite on laisse sécher.

Là vous avez deux options, premier cas on fait comme moi, on utilise la pomme pour faire une compo, ou bien on lui met juste une queue un fil de pêche et on suspend, ça fait un mobile sympa!

Quand on a eu notre pomme on s’est occupé du fond. Et la revoilà avec ses lignes verticales! Pour les petits, des bandes de carton ondulé collées à intervalles réguliers le tout sur le plan incliné et on met de la peinture entre les bandes!

Pour les moyens peinture dégoulinante, mais à l’horizontale cette fois-ci  et déco des portions blanches avec lignes verticales et horizontales.peinture dégoulinante et lignes

Encore une fois ils ont adoré regarder la peinture dégouliner, Isabelle moins, et pourtant j’étais derrière avec l’essuie tout!!!

Une fois finie cette étape, on passe on chose sérieuses car ça fait bien 4 jours qu’on écrit les lettres P, O, M et E dans le sable, il est temps de finaliser!

Pour les petits des étiquettes lettres avec les dites lettres que l’on va coller pour recomposer le mot et ensuite on essaie de faire un rythme pomme/feuille. Là c’est comme pour la danse ça marche plus ou moins bien!

vue d'ensemble 2vue d'ensemble

Et voilà le travail

et c’est pas fini car vous savez quoi?IMG_5126Ben , notre copain le loup Dimanche dernier il nous a préparé un panier plein de raisins et de feuilles d’automne, alors à mon avis il va y avoir une suite…

Si on parlait un peu d’école pour changer

Cette année je me retrouvée à la barre d’une classe de 26 jeunes loups de mer et ça c’est bien passé, ils étaient assez faciles dans l’ensemble et plutôt agréables. pendant une période on avait installé un atelier de piquage pour les Moyens et un jour en voilà qui me demande; « dit maîtresse pourquoi on ne fait pas carrément de la couture?  » et moi de leur répondre « vous voulez coudre? » ça a été un oui franc et massif! « Bon eh bien je vais y réfléchir et voir comment on peut faire… »

Du coup pour la fête des mères on s’est lancé, on a fait des fleurs en tissu pour réaliser une boîte à bijoux dans laquelle on a rangé un collier fait de perles en papier. Et vous savez quoi? le plus dur ça a été de rassembler les boites à fromage!!!

 

boites

Comment on a fait?

On a peint les boites à l’acrylique bleue pour faire une sous couche, ensuite l’ATSEM avait préparé des carrés de drap de récup que l’on a joyeusement trempés dans la colle blanche, on a quand même un peu essoré sinon on serait encore en train d’attendre que ça sèche, et on a fait un joli drapé.

Ensuite on a confectionné les fleurs avec une bande en tissu et un bouton, ils ont fait la piqûre sur le tissu et froncé et c’est moi qui ait attaché le bouton.

L’étape rigolote ça a été la peinture à la bombe. Là mes jeunes se sont bien moqué de moi quand je leur ai dit que j’avais commandé des bombes de peinture acrylique sur un site de street art . Ils m’ont dit « yo mum tu vas taguer quoi? »

Je m’étais mise d’accord avec mes élèves sur les couleurs et c’est vrai que sur le site en question il y avait un choix phénoménal pour un prix très raisonnable. Les enfants ont adoré le côté magique de la bombe et c’est somme toute assez simple quand on ne repeint pas les pieds de ses camarades!!! Un peu de colle pour assembler le tout quelques paillettes et voilà une jolie boîte à bijoux.

colliers

 

Et voici les colliers réalisé par mes élèves à base de perles en bois, on a fait les fonds de tiroirs et les perles en papier réalisées par leur soin, là aussi le plus dur c’est de trouver les magazines en papier glacé avec de jolies photos qui donneront des perles convenables.

colliers

Et là ce sont les colliers que j’ai réalisé avec les restes de perle. Je n’aime pas gaspiller les ATSEM râlent toujours après mes rigotons de papier mais là où elles voient des chutes pour la poubelle moi j’y vois du graphisme, des formes et  là vous avez les bandes de papier qui ont fini dans la corbeille et que j’ai été repêcher à la fin de la matinée… Incorrigible mais elles font le bonheur des copines de mes filles!