En avant les pelotes épisode 2

Pendant les vacances de Toussaint, j’ai entrepris de ranger mes trésors. Et cette semaine mamie Thé, disait qu’elle faisait des réserves comme les écureuils et tricotait des pelotes 20 ans d’âge, un whisky pareil c’est fameux!… des pelotes, on ne voit pas trop la différence, peut être un peu plus d’odeur de poussière peut être! Quoiqu’il en soit suite à ce rangement je me suis lancée dans le crochetage en série, serialhooker!!! ça faisait une éternité que je n’avais rien fait pour moi, et du coup je m’y suis mis, j’avais commencé un peu plus tôt par une tunique et j’ai continué sur ma lancée vu que j’étais satisfaite.

img_7266Je disais à peine plus tôt que le violet à photographier c’est une horreur, eh bien accrochez vous car c’est aussi une série violette! Quand j’étais petite j’aimais déjà beaucoup le violet, les petites filles c’est le rose, moi c’était le violet et ma chère mère me disait c’est une couleur pour les grands mères!!! Donc il a fallu que j’attende longtemps pour avoir droit au violet, et  maintenant du haut de mes 50 je pense que j ‘ai assez attendu!!!

Première production ô une tunique!!! encore un modèle japonais pour changer trouvé sur un site russe.img_7267 img_7268Surexposé diriez vous? oui!!! mais aussi très usé par le soleil, mon canapé est naturellement surex!!! mais bon vu ce que les chats en font on ne va pas en changer si tôt!!!

Elle me va comme un gant du coup deuxième essai!img_7263Tunique? oui au départ, mais comme je me suis dit pourquoi faire un devant et un derrière alors que je pourrais tricoter en rond? Bref je suis partie en freestyle à partir d’un patron???? japonais bien sûr, faut suivre!

img_7265C’est tricoté avec de la laine Bergère de France du siècle dernier et bien évidemment elle n’existe plus et tenez vous bien il me reste 7 ou 8 m, bref il était temps que je finisse!!! Et ça n’est pas une tunique car emportée par mon élan, le 1 novembre, toute seule au coin du feu, je tournais, tournais, tournais et tout d’un coup je me dis au fait??? j’en suis où? aux genoux, ciel!!! et bien sûr c’est une laine indétricotable! img_7264Donc c’est une robe. Et elle n’est pas violette!

Troisième essai, avec une laine contemporaine, pour changer car si il y a une chose que je ne supporte pas c’est une caisse vide! Donc quand le stock diminue eh bien j’en achète des autres, c’est comme ça que j’ai en permanence 10 caisses de pelotes prêtes à l’emploi, ce qui est bien car quand je suis prise d’une frénétique envie de tricoter eh bien pas besoin de sortir! ça fait beaucoup rire Xav, mais comme je lui ai dit il vaut mieux collectionner des pelotes que des bijoux!img_7272Encore des coquilles, mais cette fois ci elles sont les unes au dessus des autres.img_7269 img_7270Ce qui est astucieux c’est qu’au début les coquilles comptent 4 brides puis, 5 et 6 pour terminer, ce qui permet d’avoir de l’ampleur et là aussi j’ai tricoté en rond, même si ça n’était pas prévu comme ça sur le modèle.

Bon j’ai une xième tunique en route mais je vous montrerai ça une autre fois. Et j’ai gardé la fin de quelques « en cours » pour les jours à venir, car je vais devoir me tenir tranquille quelques temps vu que je vais me faire visser le genou la semaine prochaine.

En revanche pour mes longues soirées obscures d’hiver je me suis lancée dans les côtes anglaises, je n’avais jamais fait, et plus particulièrement dans le point briochéimg_7273J’ai trouvé plein de vidéos sur youtube et j’ai ainsi découvert que je tricotais en tenant mon fil à l’américaine, et quand je crochète je le tiens à la française, j’ai regardé comment monter des mailles à l’italienne, à l’anglaise, c’est ce que vous voyez sur l’échantillon, et aussi à la continentale, bref, je trouve tout ça fascinant! Je ne trouve pas le point brioché spécialement beau c’est plus la performance technique qui m’intéresse, et pour l’instant je vous avoue que je tricote sans savoir si je suis à l’endroit ou à l’envers.. mais bon maintenant que j’ai compris l’idée je vais approfondir tout ça. Mon modèle n’est pas juste car je ne comprends toujours pas le russe!!! Donc je vais détricoter et placer mon motif au bon endroit piclou sniet!!!

à la prochaine!

Promenons nous dans les bois… pendant que la neige n’y est pas!!!

img_7260

Pour vous prouver que je n’ai pas une fois de plus fumé la moquette, voilà ce que l’on peut voir ce matin depuis ma  fenêtre!!! et c’est comme ça depuis lundi au point que mes collègues se sont demandé qu’est ce qu’on fait??? on continue sur l’automne ou bien on attaque Noël??? Noël c’est quand même dans 7 semaines si on veut tenir la distance sans s’essouffler c’est une belle performance! Pour ma part j’ai fait sortir tout le monde vendredi de la semaine passée ( je suis abonnée à météoblue suisse et j’avais vu ces méchants flocons.. on va les prendre de vitesse.) et là magnifique couleurs et températures douces!

img_7256

Voilà notre interprétation de l’automne à la manière d’Angela Vanderbogaard . Je vous laisse chercher tous seuls comme des grands sur le net, c’est aussi une artiste qui inspire beaucoup les maternelles,… et les autres aussi!

Les consignes? tronc à la peinture au doigt, on peut faire un tronc, deux troncs, plein de branches pas beaucoup comme on veut, puis on colle des ronds découpés à l’emporte pièce, de manière à ce qu’ils se touchent.

Ensuite nous avons terminé avec les petits, nos compositions d’automne en pâte à sel et peinture dégoulinante. Je vous montre tout ça.

img_7138img_7257img_7258Pour coller les différents éléments juste de la colle blanche, on met les feuilles fraîches puis on attend qu’elles sèchent sur place. Pour les fixer on les maintient en place avec une épingle piquée dans le carton plume et on retire quand c’est sec. Les feuilles frisent et ça donne du volume!

Toujours vivante!

img_7057Je vais commencer par vous présenter un peu ce que l’on a fait à l’école depuis ma reprise. J’ai été super heureuse de retourner à l’école, de retrouver les loulous, la nouvelle cuvée est bien sympa, on a bien quelques ronchonnements de temps en temps, mais d’une manière globale ils font volontiers ce que je leur demande.

Comme l’année dernière nous avons fait une couverture de cahier « tâches »img_7056Tâches d’encre multicolores, puis empreintes de legos, de carton, en bande, puis carton ondulé enroulé en spirales, de cercles à partir de rouleaux récupérés chez la kiné (que je fréquente assidûment à mon grand dam ). Ensuite on a recollé des petits ronds de tailles variées découpés à l’emporte pièce dans ces petites chutes que j’affectionne tant.

img_7127Une autre couverture, celle du cahier d’activité pour les petits.

  1. on peint au rouleau à la gouache jaune. On laisse sécher. on en met un peu sans plus.
  2. on tartine généreusement de gouache rouge, au rouleau toujours. Et ensuite on suspend on chevalet, c’est plus facile le rouleau à plat mais pour de grands gestes le chevalet c’est mieux. On gratte verticalement et horizontalement avec un peigne pour faire réapparaître la gouache jaune.
  3. on fabrique du papier à petites tâches avec des pulvérisateurs à vitre remplis d’encre diluée.
  4. L’ATSEM coupe des bandes dans ce papier ainsi que des bandes noires. Et de gros ronds dans des chutes multicolores.
  5. on colle les bandes verticalement et les ronds comme on veut.
  6. ensuite on regarde les moyens qui font eux aussi des couvertures et on dit: « MAîtresseeeee!!! on peut mettre des paillettes aussi? » Et la maîtresse elle craque et elle dit oui d’accord on en met! Et voilà le travail.img_7128

Pendant ce temps là que font les moyens??? La couverture du cahier de poésie? Non ils l’ont faites avec le Maître pendant que je n’étais pas là. Ils s’occupent de la pochette d’automne, et là la maîkresse elle s’est lâchée.

img_7131

  1. On peint  à la gouache jaune, oui je sais mes recettes commencent souvent comme ça… et je me suis dit est ce que 6 l de gouache jaune ça va suffire pour l’année???  au rouleau pour ne pas faire de jaloux, et puis on a encore du mal à faire de grands gestes avec ses bras il faut me dérouiller tout ça!!!
  2. Ensuite la maîtresse elle s’ennuyait alors elle a découpé des caches plastifiés en forme de feuilles d’automne et nous on les a placés comme on voulait. Ensuite pulvérisateur à vitre avec encre rouge et bleue.img_7132
  3. Une fois sec, j’ai sorti les pastels, secs eux aussi! on en a mis autour de nos cache-feuilles et on a estompé au doigt de l’intérieur vers l’extérieur! ça a pris un peu de temps.img_7133
  4. Pour finir on enlève les caches on met de la colle et des paillettes, on laisse sécher et on colle les étiquettes de nos prénoms, et le mot automne.img_7134

Et voilà c’est fini.

Mais la maîtresse elle nous a fait beaucoup travailler sur nos prénoms et pour conclure la période elle a voulu laisser une trace et ça a été une trace en pâte à sel. ça a été très dur, car ma collègue de CP venait me chaparder le sel au fur et à mesure que j’en achetais au point que je me demandais si j’avais la berlue!

img_7119

Mais voilà elle avait décidé de travailler sur les mélanges, la dilution si bien que quand on a cherché le sucre pour notre gâteau d’anniversaire on s’est aperçu que lui aussi avait disparu, élémentaire!!! … ET c’est bien là qu’il fallait chercher.

Le prénom rien de bien compliqué j’ai voulu garder la pâte à sel brute… enfin presque on a quand même mis du vernis pailleté.img_7120

Et on a fait un fond à la peinture dégoulinante… Les ATSEM se sont dit quoi??? qu’est ce qu’elle dit?  C’est quoi ça encore??? Et la maîtresse de montrer le chevalet avec les pots déjà prêts. C’est tout bête, on prend de la gouache, jaune (on l’adore) on y met de l’eau, on fait pareil avec de l’orange et du rouge.

On commence par le bas, on fait une horizontale en rechargeant le pinceau régulièrement et généreusement. On change de couleur et on poursuit l’opération en remontant jusqu’en haut de la feuille.

Les petits ont fait aussi mais ils n’ont pas terminé leur compo, je vous monterai ça à la prochaine édition.

J’ai oublié de dire que Sylvie, notre superviseur en chef de la sieste s’est chargée de préparer les supports en carton plume recouverts avec le magnifique papier. Si la peinture dégoulinante vous intéresse je vous invite à aller voir les œuvres de Catherine Boutten artiste normande qui inspire beaucoup les maternelles! Je vous mets un lien sur cette technique.

img_7118

Comme ces jeunes gens ont encore du mal avec les ciseaux on a sorti les stocks secrets de la maîtresse et on s’est lancé dans une composition dans le genre de Alberto Cont et Katie Pasquini.

On a fait ça en groupe de deux ou trois, et on s’en est donné à cœur joie.img_7123 img_7125

MA nouvelle classe n’est pas très lumineuse, on est orienté au nord-ouest, et  comme on est dans la combe on a une « montagne » qui empêche le soleil de passer ce qui fait que j’ai bien du mal avec mes photos.

Voilà les productions brutes, je vous montrerai ça une fois terminées.

J’en reste là pour aujourd’hui et je vous parlerai de mes tricotis, tricotas personnels dans un autre post.

Long, long, long bilan estival

Me revoilà, j’ai été très discrète ces derniers temps trop d’occupations pas toujours très drôles et puis surtout j’ai beaucoup été en mode « ours » et je le suis encore un peu trop souvent à mon goût comme quoi les déménagements d’école c’est pas ce que l’on croit!

Mais laissons cela de côté sinon ce n’est pas un article que je vais écrire mais un roman, sûrement pas très bon d’ailleurs.

Reprenons où j’en étais restée à savoir à mon jardin et à mes compositions florales pour l’hiver.img_6926Une fois sec les couleurs des différents végétaux sont beaucoup plus douces.img_6928Les photos ne rendent pas justice au résultat je ne suis pas encore une pro pour les photos en intérieur. Mais quoiqu’il en soit je prends beaucoup de plaisir à regarder mes roses en me réveillant le matin.

J’ai aussi confectionné quelques couronnes de lavande, oui je sais la lavande du haut Doubs ça ne fait pas rêver mais rien n’empêche d’en profiter tout de même surtout que j’ai trouvé une façon facile de les tresser. Merci à Beyaimg_6919

En suivant ses explications c’est très simple et ça ne nécessite rien hormis un sécateur pour couper les brins. pour ma part j’ai rajouter plus de brins au départ et j’en ai coincé régulièrement sous le brin qui fait lien pour que la composition soit plus fournie.img_6931 Couronne sècheimg_6921Et là un détail du lien.

ET la laine, et la broderie???

LA broderie c’est facile bilan Zéro, nada, rien… il y a des moments comme ça, j’ai juste été jeter un œil voir deux sur les blogs de brodeuses plus courageuses. En revanche j’ai crocheté et tricoté… un peu par rapport à d’habitude. Eh oui été morose!

img_6922à force de voir des châles sur pinterest je me suis dit pourquoi pas, j’ai sorti de ma malle aux trésors 2 pelotes de mohair qui doit bien avoir 25 ans d’âge, je ne sais pas si ça se bonifie avec le temps le mohair, mais il n’avait pas pris une ride, et je me suis lancée dans une proposition d’organdi bidouille qui proposait un modèle relativement simple. Mon objectif était de tricoter avec des aiguilles circulaires, mais bon, échec total, je suis arrivée à tout faire tenir sur les aiguilles droites et je tricote plus vite avec.

Je me suis aussi beaucoup amusée à bloquer le châle, une première là aussi mais je n’ai pas fait de photo, et Bob est repartie avec ma première production j’ai l’impression qu’elle va s’en servir souvent cet hiver pour potasser au chaud.

Deuxième bidouillage un autre châle mais pas en triangle cette fois ci un modèle de Christo Knitter: Godzilla sur Ravelry patron gratuit mais en anglais, ça m’a posé quelques problèmes je l’avoue car je comprends beaucoup mieux un bon schéma que de longues explications fumeuses.img_6936 img_6937 img_6939Du coup après avoir fait l’ours un moment je me suis lancée et j’ai fait une adaptation qui marche, et comme j’ai pris des aiguilles et de la laine n°3 ben je ne sais pas trop quand m’arrêter… alors là j’en suis là…img_6970Est ce que je vais au bout de ma pelote???  ou alors au bout de mes aiguilles? car là encore pas de circulaire, mais ça commence à faire quelques mailles!

Autre projet crochet cette fois ci: j’aimais beaucoup le modèle de carré rond (oui je sais c’est bizarre comme concept) de Spirou Bobine et je me suis dit que j’allais essayer ça aussi.img_6966

J’ai rajouté du point de chaînette par ci par là, et ça prend tournure, mais je ne suis pas décidée à le terminer pour l’instant car l’anse est en gestation et je n’ai pas encore trouvé LE tissu pour doubler ce sac.img_6965Pour continuer dans le crochet je me suis aussi lancée dans une tunique pour moi avec de la laine Luce, dolce 2 fils, un fil mérinos assez rustique, pas désagréable à travailler.img_6963

C’est un modèle trouvé sur Ravelry. Que j’ai un peu arrangé à ma sauce, c’est rare que je garde un patron dans sa forme initiale de A à Z et là comme je la trouve encore trop courte je vais rallonger ça encore un peu. En hiver je m’habille peu j’ai toujours chaud en classe, mais là avec le déménagement je ne suis sûre de rien alors il vaut mieux prévoir.img_6960

Le point final de la bordure de l’encolure dont je ne connaissais pas le symbole c’est un point d’écrevisse. Et si Xav était là il dirait mais c’est encore plein de trous ton truc, mais bon c’est un bon compromis entre rien et le gros pull!

Voilà vous savez à quoi j’ai occupé mon été, là actuellement j’ai attaqué autre choseimg_6958avec de la laine Holstgarn, supersoft, j’adore l’odeur du suint, et puis elle est fine et en ce moment je suis dans une période petites aiguilles, petits crochets. Il me fallait un modèle motivant pour chasser l’ours, ça marche un peu mais pas trop tout de même car là je suis clouée à la maison encore une dizaine de jours, j’en suis à ma troisième entorse du genou sévère en 7 mois,  et je ne compte pas les chutes diverses, j’avais pris l’habitude de tomber tous les mardi en août et la kiné me regardait toujours de travers à chaque visite, sous entendu « mais qu’est ce qu’elle a encore fait cette fois-ci? » Conclusion on va m’opérer en novembre pour consolider tout ça, mais il faut tenir jusque là sans faire trop de bêtises, ça c’est pas gagné, le docteur et la kiné m’ont menacé du fauteuil roulant, c’est tout dire comme je suis une malade facile!!!img_6956Donc je m’occupe, un modèle japonais cette fois ci, j’aime bien voyager sur le net, à défaut de le faire sur mes deux jambes!

Je ne vous en dit pas plus!

 

 

Souvenir d’été

IMG_6913Ici on dit souvent que l’été est de courte durée qu’il commence au 14 juillet et que l’hiver lui, commence au 15 août, c’est une blague c’est sûr mais ça résume bien la situation. Si il se met à pleuvoir on peut tomber à 13°C en août est c’est là que les tomates attrapent le mildiou et que l’on peut se dire on fera mieux l’année prochaine. C’est aussi pourquoi ici tout ceux qui tiennent à leurs tomates utilisent des tunnels ou tout ce qui peut faire office de!

Quoiqu’il en soit pour ma part je fais régulièrement, pas forcément tous les étés mais un sur 2 une couronne que je conserve sur mes murs comme une promesse de beaux jours.
IMG_6915Qu’est ce que j’y mets? de la camomille, de la lavande, de l’origan, des capsules de nigelle de Damas, et des petites roses ( Dorothy Perkins, cerise bouquet, new dawn, et Fantin Latour) pas encore trop épanouies.

Comme support j’utilise un cintre de teinturier qui se plie à toutes nos envies, rond, carré, cœur, et c’est super pratique à accrocher puisqu’il y a déjà l’attache.

IMG_6916Ensuite je coupe les végétaux en tronçons de 10 – 12 cm et je fais des petits bouquets que je lie avec du fil métallique bien serré. Je les attache alors sur le cintre en les faisant se chevaucher comme les tuiles d’un toit.Tant que ce n’est pas sec, les bouquets peuvent bouger, donc à manipuler avec précaution.

IMG_6917

Reste plus qu’à laisser sécher à l’ombre dans un endroit bien ventilé, hors d’atteinte des pattes des chatons fripons, et à contrôler régulièrement que ça sèche dans le sens désiré, ne pas hésiter à remettre comme il faut.

Nouvelle inattendue

Mise en garde: ça va être un article austère, sans fioritures ni tralalas!

Toujours vivante, mais pas trop dans la créativité depuis fin juin!

Nous avons eu la mauvaise surprise de nous entendre dire par le président de la communauté de commune, que nous allions devoir déménager de l’école!!! Suite au départ de quelques communes il avait fallu revoir à la baisse le projet pour la nouvelle école et les derniers plans concernent juste de la rénovation avec des extensions du bâtiment existant!!! Du coup bien évidemment impossible de cohabiter avec les entreprises. Le seul hic c’est que nous étions à 15 jours de vacances et que déménager une école ça ne s’improvise pas en 5 minutes!

Conclusion branle bas de combat tout le monde sur le pont, les femmes et les enfants d’abord! La totale quoi, pour ma part j’ai le sentiment d’une fin d’année en queue de poisson et ça me laisse très inquiète et nerveuse.

La nouvelle organisation n’est pas banale non plus car nous habitons un village de 700 habitants à la louche et les locaux envisageables ne courent pas les rues. Du coup le primaire ira dans la salle du conseil et la bibliothèque. Les CP à la cure ils seront sous de bons hospices puisque il y a deux angelots au dessus de la porte! Les GS seront dans un algéco attenant à la salle des fêtes et ma classe eh bien nous irons à l’ancienne poste. Les voyages forment la jeunesse, ça promet!!! Et notre inspectrice quitte le navire, reste à espérer qu’à la nomination de son successeur on ne nous dira pas « ça ne va pas! »et qu’il faut modifier à la dernière minute!

Quoiqu’il en soit la bataille des cartons a fait rage pendant 6 jours, et à 5 personnes nous avons fait environ 30 m3 de cartons. On nous a dit que c’était l’occase de faire du tri, résultat des courses 1/2 m3 à jeter eh bien oui, on ne sait pas ce qu’ils imaginent mais on trie tous les ans. En revanche on va sûrement avoir un come back en août car il reste le grenier à vider et ça n’est pas une mince affaire non plus.

Ce qui fait que ce gros imprévu a chamboulé notre fin d’année. J’ai enfin terminé les commandes avec ma collègue samedi matin. Là je range mon bureau et vu que j’ai aussi 2m3 de carton de choses à ne pas perdre dans mon garage, je n’ai pas fini de ranger!!! I l faut aussi que je songe à la nouvelle organisation de ma future salle de classe, 20 m2 de moins une forme différente les mêmes meubles… On doit ré emménager le 16 août pour avoir le temps de déballer et d’installer mais si j’arrive et que je dis je ne sais pas, ça n’ira pas! D’où mes réflexions.

bref je n’arrive pas à décrocher.

Et pendant ce temps là les chats jouent avec les pelotes de laines et la poussière se pose sur ma zone bricolette!

Les herbes folles envahissent le jardin et moi ça me déprime!IMG_6869Les photos c’est cool car ça arrange les détails!

Fête des pères

IMG_6786Après les mémos, voici les calendriers, et c’est un modèle spécial, qui va de juin à juin! Eh oui en gros de fête des pères à fête des pères et il y a 13 mois dedans!

IMG_6785Et comme c’est la fin d’année et que je suis sur les genoux eh bien je n’ai pas fait beaucoup de photos.

IMG_6787

Point de vue techniques:

  1. encre jaune taches de rouge et sel avec parcimonie, c’est une de nos nouvelles copines.
  2. découpage de cœurs en papier de soie et mûrier pour les MS avec un gabarit… ça prend encore un temps fou!
  3. collage des cœurs
  4. empreintes de cœurs à la gouache avec des rouleaux de papier WC
  5.   rédaction du petit message pour les MS et du mot PAPA pour les petits
  6. collage du message et de quelques cœurs supplémentaires car on l’aime vraiment beaucoup ce papa!
  7. après la maîkresse elle met notre photo dans un cœur en carton ondulé, Marisa contre colle un papier uni pour que ça fasse plus propre et colle les comptines derrière,  on emballe et c’est fini!

OUF!!!IMG_6788

BONNE FETE PAPA